BARBARA GRAY

BARBARA GRAY
La secrétaire blonde

 Le virus du théâtre m’a piquée dès l’école primaire où je décrochais tous les prix de récitation. Au lycée notre troupe remporte le prix du Département des Bouches-du –Rhône du théâtre lycéen avec « Vol au-dessus d’un nid de coucous », et lors de mes études en Angleterre je rejoins en option les étudiants en Art Dramatique de l’université.

Installée en Belgique, je m’inscris à l’école Parallax où je rencontre Pierre Scieur, avec qui je crée la compagnie des Pierres Barbares pour monter deux monologues sous la direction de Jean-Michel Vovk en 2008. Un travail difficile et surtout solitaire (1 an de mémorisation pour 40 pages et 1h20 sur scène), mais un grand défi que j’ai su relever : la servante Zerline n’a qu’à bien se tenir !

La vie familiale (j’ai trois enfants) interrompt ma vie artistique mais l’appel des planches est trop fort et je rejoins en 2012 la compagnie Les Copains d’Abord pour trois saisons. Grâce à l’un des comédiens-metteur en scène des Copains, Charles Verrue, fondateur de la troupe L’Inaccessible Etoile, je goûte au côté saltimbanque et nomade de ce métier en faisant des représentations chez les particuliers pendant deux ans : moins confortable (les décors et situations changent à chaque fois en fonction du salon de notre hôte) mais plus authentique, cet aspect méconnu du théâtre m’a beaucoup appris sur la flexibilité dont doit faire preuve un comédien et j’ai adoré me comparer à Jean-Baptiste Poquelin tournant chez le Prince de Conti ! Pendant ces deux années, j’alterne encore des stages et cours de théâtre et de clown, avec ma grande amie Lionelle Stéphane.

En octobre 2018 mon vieux complice Pierre m’appelle pour m’enrôler dans la troupe du Souffleur Aphone où à mon tour je tuyaute Lionelle pour partager avec moi cette nouvelle expérience. 

© Copyright Le Souffleur Aphone - All Rights Reserved - Mentions légales